La science de Taylor swift

Par défaut

La science ne se résumant pas au homme en blouse blanche cherchant à détruire le monde dans des bunkers. Découvrez une belle démonstration sur la conception d’un « hit » musical.

Dans une nouvelle de Kurt Vonnegut, « le berceau du chat », il y a une phrase que j’apprécie particulièrement :

Un scientifique incapable d’expliquer ce qu’il fait à un enfant de huit ans est un charlatan.

J’aime la vulgarisation, et encore plus ceux qui la pratique avec beaucoup de talent.

C’est pourquoi je vous propose, pour sortir des hommes en blouse blanche, l’une des master class du pianiste Chilly Gonzales. Qui en très bon vulgarisateur nous confie le pourquoi et le comment d’une musique, qui une fois écoutée, vous restera en tête… tel un « facehugger » sur celle de son hôte…

Et pour faire mon vieux con en disant que « c’était mieux avant« , je vous laisse (re)découvrir le plaisir de ce making-of de Bohemian Rhapsody

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s