Dans 3 minutes, la fin du monde

Par défaut

En 1947, d’anciens scientifiques du projet « Manhattan » (conception de la première bombe nucléaire en 1945) lançaient l’initiative de l’horloge de l’apocalypse. Cette horloge symbolique marque à minuit la fin du monde. Régulièrement, les responsables du Bulletin des scientifiques atomistes de l’Université de Chicago reculent l’horloge si le monde est plus sûr et l’avance s’il est plus menacé… Le 23 janvier dernier, ils l’ont avancé de 3 minutes à 23h57.

En cause : les armes nucléaires qui continuent à proliférer dans le monde et, nouveauté, la faible prise en compte du réchauffement climatique par les gouvernements mondiaux. Sur ce dernier point, le bulletin indique : « Les efforts actuels sont insuffisants pour empêcher un réchauffement catastrophique de la Terre« .

Au plus grave moment, l’horloge avait atteint 23h58 en 1953 lorsque les États-Unis et l’URSS testeront à quelques mois d’intervalles des bombes à hydrogène. En revanche, en 1991, l’horloge avait été reculé à 23h43 quand la guerre froide avait pris fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s