Pourquoi Skynet, heu, Google veut fabriquer de la peau humaine

Par défaut

L’année dernière, le Google X Lab (le laboratoire d’innovation de Google) était au début de ses recherches sur les nanoparticules à visée médicale. Capables de s’attacher à un type spécifique de cellule (via une  protéine ou une autre molécule marqueur de maladies ou de cancer), ces nanoparticules seraient ensuite, en mesure de « s’allumer ». Un bracelet connecté permettrait d’indiquer où elles se trouvent dans le corps.

Tout ceci est encore à l’état de projet. L’étape suivante demande de tester le concept… Problème : impossible d’injecter les nanoparticules chez des humains. Aussi, Google s’attèle à créer de la peau humaine. Elle lui permettra de mesurer comment la lumière de leurs nanoparticules passera à travers l’épiderme.

Et dire que le Dr Frankenstein s’ennuyait à déterrer des cadavres !


© Terminator 2 : judgment day /Carolco pictures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s