Stopper un crime avant qu’il ne soit commis, c’est possible

Par défaut

A Zurich, les forces de l’ordre ont un nouvel auxiliaire de police. Il s’agit d’un logiciel baptisé Precobs. Sa fonction est de prévoir, à l’avance, les crimes qui vont être commis ! Dans les zones où il a été utilisé, la criminalité a diminué de 30 %, affirment les policiers suisses.

Precobs utilise le concept « répétition proche ». Connu depuis longtemps par les forces de police du monde entier, il indique que lorsque qu’un délit est commis dans une zone, un acte équivalent sera reproduit rapidement aux alentours.

Ainsi Precobs utilise une base de données consolidée sur cinq ans. A partir de cette solide source, il serait capable de prévoir des délits dans un délai de un à sept jours et dans un rayon de 250 mètres autour d’une cible définie.

Precobs n’est pas le seul logiciel du genre. D’autres expérimentations équivalentes ont été menées en Allemagne, aux Etats-Unis, en Angleterre avec plus ou moins de succès.

Ces initiatives ne sont pas sans rappeler le film Minority Report avec Tom Cruise. Dans cet univers, les policiers sont capables d’arrêter des gens pour des crimes qu’ils vont commettre. Le système fonctionne parfaitement jusqu’au jour où l’un des policiers en charge de ce projet est accusé d’un meurtre qu’il n’a pas encore commis… Bien sûr, il refuse de se soumettre au concept qu’il a pourtant appliqué tant de fois à d’autres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s