Cartographier le corps humain façon Google Maps

Par défaut

Melissa Tate de l’université de New South Wales en Australie a développé un principe d’imagerie médicale qui permet de zoomer sur des parties du corps humain depuis la peau jusqu’au niveau d’une cellule.

La technologie initiale a été développée par Zeiss (grande marque d’optique allemande). Elle permet de détecter des défauts dans des galettes de silicum (support de fabrication pour des microstructures tels que des transistors ou des circuits intégrés).

Associée à l’algorithme de Google, des ingénieurs et des experts en biologie cellulaire ont été capables de l’appliquer pour de l’exploration médicale. Ce principe a été testé en particulier sur des personnes souffrant d’ostéoporose (perte de résistance des os), permettant de mieux comprendre les troubles de communication entre les cellules qui conduisent à cette maladie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s