Le futur sera sexy… et prude

Vidéo

Bienvenue au comptoir pour le cinquième épisode. Nous nous intéressons aux poitrines aguichantes des héroïnes et aux torses virils des héros de la science-fiction. Autant de bombes sexuelles répondant aux stéréotypes de la société, et qui pourtant ne présentent aucune libido. Parlons-en autour d’une bonne bière… en compagnie de Carie Fisher, Jennifer Lawrence, Will Smith et Colin Farell

4 réflexions sur “Le futur sera sexy… et prude

  1. Azirampa

    Ca fait quelques comptoirs du futur que je m’enfile les uns après les autres et c’est super intéressant. Par contre, le son n’est pas très bon, je suppose que c’est pour donner une ambiance bistrot mais je trouve que ça ne joue pas en la faveur du dialogue.
    Une chtite question quand tu dis, Ludo, que changer les femmes en homme ça ne changerait rien, alors pourquoi les hommes sont ils plus représentés dans les 1 e rôles que les femmes ?
    Un dernier détail, Ripley avec le docteur dans Alien III et il me semble que Jeunet lui avait fait faire une pseudo scène d’amour avec un alien.

    J'aime

    • Ludovic

      Non, on essaie d’avoir le meilleur son possible… mais nous sommes encore limité par la matériel et les améliorations softwares que nous faisons ne compensent pas tous les défauts. Ceci dit, c’est un poil mieux à chaque fois. A un moment, il faudra qu’on investisse vraiment.
      Quant aux hommes plus représentés que les femmes, c’est une bonne question… peut-etre est-ce car nos sociétés sont essentiellement masculines?

      J'aime

  2. Ludovic

    Merci de ce commentaire. Mais je me permets de retourner l’idée. Considérant que la beauté est un avantage incomparablement puissant n’est-il pas justement une justification de supériorité et donc de violence sur les autres. (c’est bien sûr l’avis de Ludo… je crois qu’Emilien ne partage pas 🙂 )

    J'aime

  3. Très intéressant …..mais tous ces personnages devront bien un jour être « cloner » afin de faire perdurer leurs aventures . Quant à la fonction charnelle, elle n’a pas de justification si la psychologie de ces personnages reste principalement la violence. Ces « héros » ne pourront jamais concourir pour le Nobel de la paix.
    Bravo pour votre compétition verbale

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s